Julie Coulombel

Ostéopathie et gynécologie

L'ostéopathie appliquée à la gynécologie consiste à utiliser la thérapie manuelle pour améliorer des motifs de consultation du petit bassin, notamment les douleurs liées aux règles par exemple (mais bien d’autres aussi !).

Pourquoi cette pratique ?

Les ostéopathes spécialisés en gynécologie peuvent prendre en charge les motifs suivants : 

  • Les douleurs de règles
  • Le syndrome des ovaires polykistiques
  • Le syndrome de congestion pelvienne
  • Le syndrome prémenstruel
  • Les céphalées cataméniales (maux de tête liés aux menstruations)
  • La dyspareunie (douleur pendant les rapports sexuels)
  • Les douleurs ou problèmes du plancher pelvien
  • Les troubles lors des menstruations (troubles digestifs, syndrome prémenstruel…)
  • Fibrome utérin
  • Kystes ovariens
  • Certaines causes d'hypofertilité
  • Les problèmes liés à la ménopause
  • Le travail des cicatrices dues une césarienne ou d'autres interventions

Bien que de nombreuses femmes ressentent couramment des gènes avant ou pendant leur cycle menstruel, des douleurs excessives ne sont pas considérées comme normales. On estime que presque 90 % des femmes souffrent d'une forme de douleurs à types de gènes menstruelles, mais environ 20 % d'entre elles souffrent de douleurs suffisamment importantes pour perturber leurs activités quotidiennes. Cela représente un nombre considérable de femmes qui souffrent chaque mois, mais vous n'avez pas besoin de souffrir en silence. 

Les « dysménorrhées » est le terme médical utilisé pour décrire les douleurs menstruelles sévères qui interfèrent avec la vie quotidienne. Elles se divisent en deux groupes les dysménorrhée primaire et secondaire. Les dysménorrhées primaires décrivent les douleurs menstruelles sans pathologie sous-jacente, tandis que les dysménorrhées secondaires font référence aux douleurs menstruelles causées par une pathologie sous-jacente telle que l'endométriose, les fibromes, le SOPK... 

En ce qui concerne la fertilité, les traitements ostéopathiques visent à mettre toutes les chances de votre côté pour concevoir. Ce type de traitement est parfois appelé ostéopathie gynécologique. Mais attention, l’ostéopathie ne résout en aucun tous les cas des troubles de la fertilité. Un suivi dans des centres spécialisées ou avec votre gynécologue sont nécessaires pour en déterminer l’origine et vous proposer une aide la plus spécifique. L’ostéopathie ne peut pas prendre en charge la stérilité (impossibilité totale, généralement médicale, à la procréation). 

L'ostéopathie et les traitements liés à la fertilité sont spécifiques et s’adapte à chaque histoire.  Ils peuvent aider les femmes qui envisagent d'essayer de tomber enceinte, en préparant le corps à ce qui va arriver. Il est également possible de prendre en charge la fertilité des hommes grâce à un traitement ostéopathique. 

L'ostéopathie pendant la grossesse peut être bénéfique pour une future maman en lui apportant un soulagement à de nombreux maux et douleurs prénataux.

Pendant la grossesse, le corps subit de nombreux changements, car il s'adapte et se développe pour accueillir un bébé en pleine croissance. À mesure que le bébé grandit, le corps de la maman s'adapte. La mécanique du corps change, modifiant la posture et les points d’appuis du corps. 

L’ostéopathie dans la préparation à l’accouchement ne remplace en aucun cas la préparation classique auprès de la sage-femme, c’est un soin totalement complémentaire.

L’objectif de l’ostéopathe va être de vérifier et redonner au besoin de la mobilité à la femme, afin que l’accouchement puisse être le plus confortable possible. Tout accouchement étant unique, aucune consultation ostéopathique pour cela, ne peut prédire un accouchement « facile ». Le but est de mettre toutes les chances du côté de la femme et de bébé.

L’ostéopathe ira travailler de nombreux éléments, notamment au niveau de la zone pelvienne. Les tensions ligamentaires (utérus, coccyx…) sont des indispensables, puisqu’étroitement liés au bassin osseux. Un travail musculaire est également intéressant, complété à la mobilité des os tels que le sacrum, le coccyx, les lombaires pour qu’au moment venu le bassin puisse s’ouvrir au mieux au passage de bébé. Un point sera également fait sur la respiration et les muscles de la respiration (notamment diaphragme). Lors des contractions et de l’accouchement, la maman doit pouvoir utiliser pleinement son souffle et le gérer correctement pour se reposer entre deux poussées.

Lorsque bébé est en position de siège, redonner de la mobilité à tous les tissus qui lui sont environnants peut parfois lui permettre de se retourner de lui-même. Une consultation ostéopathique ne remplace pas une consultation obstétricale, puisqu’en aucun cas l’ostéopathe ne réalise de manœuvres obstétricales.

L’accouchement peut parfois être un peu difficile (utilisation de matériel, césarienne d’urgence…), avec aussi parfois un temps de travail très long. Ceci, ajouté à toutes les modifications du post-partum (accouchement, perte de poids, chute hormonal, fatigue, port de bébé, allaitement ou non…) peut être à l’origine de douleurs, tensions et blocages. 

L’ostéopathe va redonner de la mobilité au bassin, coccyx, colonne vertébrale, mais également des hanches. Il peut travailler le périnée si nécéssaire (toujours en abord externe) et le système ligamentaires et musculaires. Il ira aussi rétablir le bon fonctionnement des systèmes digestifs et uro-gynécologiques entre autre pour soulager au mieux la maman.

Symptômes des douleurs menstruelles

Les symptômes des douleurs menstruelles sont très variés : crampes abdominales et/ou pelviennes, douleurs lombaires, douleurs dans les jambes, maux de tête, nausées, vomissements, ballonnements, irritabilité, constipation ou diarrhée... 

Plusieurs causes peuvent provoquer des douleurs durant le cycle menstruel. En premier, nous pouvons noter la menstruation rétrograde. Certaines femmes voient une partie de leur menstruation remonter dans leur cavité abdominale via leurs trompes utérines, c’est ce que l’on appelle : un reflux. Les douleurs pelviennes ressenties par la patiente, sont en fait une réaction inflammatoire du péritoine (membrane qui tapisse l’abdomen), irrité par le contact entre le sang menstruel présent dans la cavité péritonéale et lui-même. 

Une autre des nombreuses causes de la douleur pendant le cycle menstruel est la congestion pelvienne. À la fin du cycle menstruel, les prostaglandines (petites molécules), produites par le muscle utérin, augmentent de manière notable les contractions du muscle, provoquant ainsi la constriction des vaisseaux sanguins de l’endomètre. L’hyperactivité et contractilité du myomètre (muscle utérin) entraine l’ischémie utérine, responsable de la douleur ressentie par la femme. De plus lorsque les prostaglandines sont sécrétées de manière trop nombreuses et stagnent durant un temps supérieur à la normal, alors elles peuvent pénétrer dans le muscle lisse du côlon et entrainer des contractions douloureuses dans les zones environnantes.

Traitement par l'ostéopathie

L’ostéopathie peut travailler sur ces déséquilibres dans l’objectif d’améliorer la congestion pelvienne, améliorer l'apport et le drainage du sang du petit bassin, et diminuer l’hyperalgésie digestives et gynécologiques. Pendant le traitement, l’ostéopathe cherchera à relâcher toutes les zones de tension dans le corps pour assurer une bonne mécanique de l'ensemble du bassin osseux et musculaire, du plancher pelvien, de l’abdomen et du rachis.

Plusieurs études récentes ont révélé des améliorations sur l'intensité des douleurs menstruelles, ce qui signifie que vous n'avez pas à vous contenter de "supporter" ces douleurs. Votre ostéopathe peut vous aider à soulager vos symptômes grâce à un traitement manuel et vous proposer des conseils spécifiques pour vous aider à gérer vos symptômes.

Le travail de l'ostéopathe

Un travail circulatoire peut être très intéressant à mettre en place à ce moment-là, afin d’avoir un impact sur la vascularisation des fonctions gynécologiques. De même, la consultation prendra également en compte le système nerveux, qui est gère le bon fonctionnement du système digestif et uro-gynécologique.

L’ostéopathe redonnera de la mobilité au cadre osseux du bassin, de la colonne vertébrale, libérera les tensions ligamentaires et musculaires. Il effectuera aussi un travail viscéral, notamment pelvien : ligamentaires utérus, décongestionner le petit bassin des autres structures environnantes, diminuer les adhérences s’il en existe, travail sur le diaphragme et autres structures digestives, libérer des tensions au niveau du périnée…

Affections courantes rencontrées pendant la grossesse

Les affections courantes pour lesquelles les femmes enceintes recherchent un traitement ostéopathique pendant la grossesse sont les suivantes :

  • Maux de dos
  • Douleur de hanche 
  • Douleur pelvienne
  • Douleur de la symphyse pubienne, ligamentaires
  • Douleur costale 
  • Troubles digestifs : constipation, nausée, brûlures d’estomac, reflux… 
  • Maux de tête
  • Sciatique ou autres troubles nerveux
  • Mauvaise circulation sanguine, rétention d’eau 
  • Pieds gonflés
  • Essoufflement
  • Fatigue générale 

En quoi consiste l'ostéopathie durant la grossesse ?

L'ostéopathie pendant la grossesse est une thérapie manuelle non invasive très douce qui rétablit l'équilibre du corps. 

L'objectif du traitement ostéopathique pendant la grossesse est de soulager l'inconfort et de réduire les tensions et les contraintes en permettant doucement la mobilité. L’ostéopathe va agir sur l’ensemble du corps de la femme enceinte, dans l’objectif d’améliorer la circulation, la mobilité des structures, de soulager les tensions ligamentaires et musculaires. Le traitement ostéopathique prénatal comprend des techniques adaptées à la femme enceinte et spécifiques à l’avancée de la grossesse. De nombreuses grossesses peuvent entrainer des maux physiques, l’ostéopathe travaille avec vous afin de pouvoir vous soulager au mieux. 

Quels types de problèmes un ostéopathe traite-t-il après une grossesse ?

Après l’accouchement, la maman se place souvent au second plan, s’oubliant un peu pour le bien de son bébé. C’est un événement qui fatigue la femme et peut parfois être à l’origine de certaines douleurs. Prendre soin de soi est aussi une façon de prendre soin de son bébé. Une consultation double est d’ailleurs possible. 

L’ostéopathe peut donc prendre en charge :

  • Les douleurs de dos (lombaires, dorsales…)
  • Les douleurs de coccyx
  • Le travail de cicatrice lors d’une césarienne notamment, afin de limiter au mieux les adhérences, souvent en coopération avec un kinésithérapeute
  • Les sciatiques
  • Les troubles du transit (diarrhée, constipation), hémorroïdes
  • Les reflux, remontées acides
  • Les ballonnements ou autres troubles digestifs 
  • Céphalées (maux de tête)
  • Les difficultés à l’allaitement 
  • Et bien d’autres encore !

Vous souhaitez prendre rendez-vous en ligne ?

À propos

Membre du réseau ville-hôpital endométriose Resendo
Membre de l'équipe santé Le Lab de l'Endo

Diplômes et formations obtenus

  • Diplôme d’ostéopathe D.O, Institut Dauphine d’Ostéopathie
    Ostéopathie périnatale : suivi de grossesse et préparation à l’accouchement – Techniques au ballon (2021)
  • Dysfonctions endocriniennes et ostéopathie (2021)
  • Ostéopathie pédiatrique pratique et ludique de la naissance à la marche libre (0-18 mois), Isabelle TOUSCH. (2022)
  • La sphère gynécologique en ostéopathie : de l’embryon à la femme ménopausée, Anne MACQUET (2022)

Contacter le cabinet d’ostéopathie de Montigny-le-Bretonneux

Vous souhaitez de plus amples informations sur le cabinet et les méthodes thérapeutiques utilisées ?

Vous pouvez me joindre par téléphone au 07 65 24 18 84. Pour prendre rendez-vous en ligne, je vous invite à utiliser le site Doctolib. Vous pouvez aussi consulter mes avis Google.

ostéopathe Montigny-le-Bretonneux

Mar - Mer - Ven : 08:00–21:00
Sam : 08:00–18:00
Fermé : Lundi - Jeudi - Dimanche

ostéopathe Montigny-le-Bretonneux

Centre Périnatal Saint-Quentin en Yvelines
1 Pl. Charles de Gaulle,
78180 Montigny-le-Bretonneux

HAUT